Introduction à la Détection de Cavité

La recherche de cavités comme des anciennes galeries minières, des anciens refuges ou des chambres funéraires dans des temples, des églises ou des pyramides fait disparaître la frontière entre chasse au trésor et archéologie. Découvrez la fascination de la chasse au trésor avec des aspects particuliers : La détection des cavités va au-delà de la recherche de magnifiques trésors d’or et d’artefacts : La recherche de cavités se concentre sur la découverte de voûtes souterraines, de tunnels ou de bunkers, qui contiennent généralement aussi des trésors écrasants et des valeurs inattendues.

Détection de cavités – Recherche de trésors de l’humanité

Il y a des milliers d’artefacts et d’objets de valeur dans les cavernes souterraines qui attendent d’être découverts. Que peuvent trouver exactement les chasseurs de trésors et où se trouvent les cavités les plus intéressantes ?

  • Grottes:

    Les cavités naturelles ou artificielles dans les rochers ou dans le sol offrent d’excellentes cachettes pour les sanctuaires religieux avec des objets de valeur ou pour les proies des voleurs et des pilleurs de diligences.


  • Tunnels:

    Les passages de liaison construits par l’homme servent, par exemple, d’accès à des salles spéciales ou de tunnels d’évacuation secrets. Leur découverte permet de reconstituer un pan de l’histoire des ensembles de bâtiments.


  • Bunkers:

    Les abris en béton, qui ont servi de base militaire ou de partie des lignes de défense, présentent un intérêt particulier datant de la Première et de la Seconde Guerre mondiale.


  • Arches:

    Les anciennes constructions, qui servaient de salles de séjour, de caves à vin, d’entrepôts ou de lieux de travail, contiennent souvent des artefacts qui ont été laissés sur place. Ces précieux trésors permettent de tirer des conclusions sur le type de bâtiment.


  • Chambres de trésors:

    Dans les châteaux et les palais ou dans l’enceinte des lieux de culte, les trésors de l’État et les trésors des églises étaient et sont particulièrement bien gardés dans les chambres au trésor.


  • Chambres funéraires et tombes:

    Dans les pyramides ou les temples, les tombes des rois, des dignitaires et des souverains renferment des trésors et des artefacts de valeur.


  • Crypts:

    Les reliques des cérémonies sont conservées dans les voûtes sous les églises. Les cryptes servent également de lieux de sépulture pour les dignitaires.

  • Catacombes:

    Les morts étaient enterrés dans des tombes souterraines pré-chrétiennes. En raison du manque croissant d’espace, l’ancienne tradition a été redécouverte dans certaines grandes villes, par exemple à Jérusalem.


  • Sarcophages:

    De grands et magnifiques cercueils et sarcophages en pierre ou en métal se trouvent dans les chambres funéraires des cryptes, des temples et des pyramides. Ils servent de lieu de repos final pour les personnalités de haut rang, qui étaient généralement enterrées avec des objets de valeur et des richesses.


  • Les coffres à trésors:

    Les coffres à trésors sont aussi des espaces creux dans lesquels les chasseurs de trésors peuvent trouver des objets de valeur. Lors de l’examen des coffres à trésor avec les détecteurs d’OKM, l’utilisateur doit tenir compte du fait que les coffres peuvent être en fer ou contenir des pièces en fer qui influencent les résultats de mesure.


  • Galeries:

    Les galeries et les couloirs présentant certaines caractéristiques – qu’ils soient à arcades, entourant une cour intérieure ou reliant plusieurs pièces – donnent une indication sur le type de bâtiment découvert. La conclusion s’il s’agit d’une église, d’un château ou peut-être d’un théâtre, permet de faire d’autres suggestions sur la position d’autres pièces intéressantes telles que les chambres funéraires et les chambres au trésor.


  • Mines:

    Comme les grottes naturelles, les mines abandonnées sont des cachettes idéales pour les richesses.


  • Villes fantômes:

    Dans les endroits déserts, appelés villes fantômes, on trouve de nombreux objets et indices du passé, surtout lorsque la ville a été abandonnée spontanément. Trouvez les trésors avant que la nature ne récupère le paysage !


Trésors de l’Ancien Monde cachés dans des chambres et des voûtes

Les trésors de la noblesse comme les richesses des Wettins ou les joyaux de la couronne de la monarchie britannique étaient et sont toujours gardés dans des chambres au trésor. Les richesses de l’église étaient également cachées dans des voûtes et des cryptes sous les chapelles, les églises et les cathédrales.

La cathédrale de Cologne, la Voûte verte de Dresde et les autres chambres au trésor des cathédrales en Allemagne, mais aussi au Liechtenstein et en Italie ainsi que la Tour de Londres (Angleterre) ne sont pas les seules chambres au trésor d’Europe centrale et occidentale. En dehors de l’Europe centrale, les trésors du Palais Topkapi à Istanbul (Turquie) et du Kremlin de Moscou (Russie) attirent les visiteurs. Beaucoup de ces trésors font aujourd’hui partie du patrimoine culturel mondial et sont en partie ouverts au public.

De nombreuses chambres aux trésors cachés attendent encore d’être découvertes. Au fil des siècles, les richesses étaient cachées dans des voûtes souterraines – scellées pour les protéger des pillards ou enterrées par des événements naturels – et ont été progressivement oubliées. Les chasseurs de trésors suivent les mythes légendaires et les indices ciblés dans le but de faire la plus grande découverte de leur vie.

En savoir plus sur la chasse au trésor

Sous les villes : Les endroits perdus sous la terre racontent leur histoire

Afin de créer de nouveaux espaces de vie et d’améliorer constamment l’infrastructure urbaine, des lignes d’approvisionnement, des tunnels souterrains et des parkings sont en cours de construction. Il n’est pas rare que les entreprises de construction rencontrent des murs et des voûtes anciens, qui présentent un grand intérêt pour les archéologues, particulièrement dans les centres-villes. Grâce à des techniques de détection appropriées, comme les scanners de sol et les détecteurs de cavités, ces anciens tunnels, voûtes, puits, citernes et aqueducs peuvent être découverts et localisés avant le début des travaux de travaux de construction.

Les villes redécouvertes des siècles passés ont été recouvertes ou remplacées au fil du temps – certaines voûtes ont continué à être utilisées et sont restées intactes, d’autres ont été oubliées à un moment donné. Souvent, les murs de fondation, les vestiges des bâtiments et les galeries sont bien conservés et protègent les artefacts et les trésors qui attendent d’être redécouverts.

Les merveilles de l’Antiquité : Rome souterraine (Italie)

De nombreux escaliers mènent profondément sous la capitale italienne dans des couloirs souterrains, des tunnels et des églises, qui sont sous la métropole depuis 2500 ans.

Passage secret : Les catacombes de Paris (France)

Depuis le Moyen Âge, le calcaire est extrait dans les mystérieux couloirs. Les galeries sont longues de plusieurs kilomètres et se trouvent bien en dessous du réseau d’égouts. Au bout des galeries, on trouve les ossements de six millions de personnes.

Les catacombes de Paris et de Rome ne sont pas les seules “villes” souterraines d’un genre particulier. A Jérusalem, l’ancienne tradition est en train de renaître : Même aujourd’hui, de nouveaux cimetières juifs souterrains sont encore construits.

Connexion complexe entre l’époque hasmonéenne et la modernité : Les tunnels sous Jérusalem (Israël)

Sous l’impressionnant Mur des Lamentations se trouvent des tunnels d’environ 448 mètres. Les tunnels souterrains complexes ont été découverts pour la première fois par des archéologues britanniques au XIXe siècle. Les fouilles proprement dites ont été réalisées 100 ans plus tard par le ministère des religions.

Les bunkers de la Seconde Guerre mondiale : le monde souterrain de Berlin (Allemagne)

Sous le Berlin mondialement connu, il y a aussi une ville souterraine : le ” Monde souterrain ” abrite un impressionnant bunker de protection de la Seconde Guerre mondiale. Les nombreux couloirs et pièces du complexe de bunkers ressemblent à un labyrinthe. De plus, le réseau d’égouts de Berlin est l’un des plus anciens, des meilleurs et des plus grands d’Europe.

Puits profond : Le labyrinthe souterrain de Derinkuyu (Turquie)<

Dans la région turque de Cappadoce, il existe des villes souterraines, dont certaines datent du 8ème siècle avant JC. J.-C. Derinkuyu est la plus grande et a probablement été construite par les Hittites. Le labyrinthe à plusieurs étages de puits de ventilation, de puits et d’une cave à vin servait d’espace de vie et de refuge à 20 000 personnes.

Racines romaines et grecques : Routes historiques sous Naples (Italie)

A environ 40 m sous terre, il y a une vieille ville sous la “nouvelle” ville de Naples, qui rappelle ses racines grecques et romaines. Les structures souterraines révèlent des rues pavées, les restes d’un aqueduc, des façades de magasins et un théâtre romain.

Le légendaire monde souterrain : Les voûtes du South Bridge (pont sud) à Edimbourg (Ecosse)

Pas aussi anciens que les murs romains ou que les catacombes de Paris, mais toujours aussi passionnants et fascinants sont les passages confus sous le South Bridge à Edimbourg. Les chambres dans les arches du pont étaient utilisées au 18ème siècle comme entrepôts, espaces de travail et d’habitation, mais elles ont été fermées au milieu du 19ème siècle et ont été oubliées. Ce n’est qu’en 1989 que les chambres remplies d’artefacts historiques ont été redécouvertes.

Une place perdue au pied du volcan : Plymouth (Caraïbes)

Contrairement aux villes précédentes, Plymouth, capitale du territoire britannique d’outre-mer de Montserrat (Petites Antilles), a été affligée par une force de la nature : Le volcan Soufrière Hills est entré en éruption à plusieurs reprises entre 1995 et 1997 et a enseveli les bâtiments sous des masses de cendres de 1,5 m.

Le vaisseau de guerre l’île fantôme : Hashima (Japon)

160 m de largeur et 480 m de longueur, cette impressionnante île de béton s’élève dans la mer de Chine orientale. De la fin du XIXe siècle au milieu du XXe siècle, l’exploitation du charbon a attiré des dizaines de milliers de travailleurs dans la ville, qui est entourée de murs de protection d’un mètre de haut pour la protéger des vagues. Aujourd’hui, Hashima est un monument industriel.

Quels bunkers et tunnels souterrains, chambres au trésor, voûtes ou villes fantômes allez-vous découvrir ?

Produits pour la détection de cavités